Marion, 13 ans pour toujours – Nora Fraisse
★★★☆☆

     Hello ! Je reviens vers vous pour vous parler de ma dernière lecture (sans déconner ?!), un témoignage d’une maman effondrée mais combattante. J’avais déjà vu ce livre dans les rayons, mais je suis tombée dessus à Noz alors j’en ai profité pour le mettre dans ma bibliothèque. J’aime beaucoup les témoignages en général. Certes, c’est souvent très dur à lire, ça peut me déchirer le cœur, mais je ne sais pas pourquoi j’aime les lire ..
     Enfin bref, voici le témoignage de Nora Fraisse. Nora est la maman de trois enfants, Marion, Clarisse & Baptiste. Tout va bien dans sa famille mais un jour, Marion ne sent pas très bien. Elle reste donc à la maison au lieu d’aller au collège. Comme vous vous en doutez, le pire s’est produit. La jeune fille de 13 ans s’est pendue à un foulard, dans sa chambre. A côté d’elle, son téléphone, pendu lui aussi. Après une enquête, on découvre que Marion est passé à l’acte car elle se faisait harceler à l’école. C’est sur ce sujet que sa maman, Nora, a décidé de témoigner.

     J‘ai été touchée par ma lecture. Ayant un proche qui s’est suicidé de la même façon que Marion fait que j’ai pu assimiler certains sentiments de Nora aux miens. Par exemple, lorsqu’au moment où Marion passe à l’acte, sa maman a un mauvais pressentiment & se précipite chez elle. Il est vrai que moi aussi j’ai eu un mauvais pressentiment .. C’est assez bizarre d’ailleurs .. Ensuite, nous apprenons pourquoi Marion a décidé de nous quitter, & là, tout comme sa mère, on est en colère. En colère contre tous ces gamins méchants, parce qu’à ce niveau-là ce n’est pas simplement de l’inconscience. Pour certains peut-être, ils doivent regretter leurs actes ou leurs non-actes. Mais d’autres ont été méchants & le restent même après que Marion nous a quittés. Même, ils en rajoutent une couche. En colère également contre tous les adultes qui n’ont pas levé le petit doigt pour stopper un tant soit peu les railleries & les violences que subissait Marion tous les jours. Tous ne devaient pas être au courant, certes, mais certaines l’étaient & laissaient faire. Après avoir raconté son histoire, Nora passe au combat qu’elle a décidé de mener pour qu’aucun autre enfant ne voie le suicide comme une solution. Je suis admirative de ce qu’elle a entrepris de faire, sans lâcher prise & malgré les obstacles rencontrés. Faire en sorte que jamais plus cela ne se produise, & que chaque enfant aille à l’école sans avoir peur. Si je devais mettre un bémol sur ce récit, ce serait que j’ai trouvé quelques répétitions, des petites choses qui traînaient en longueur. J’aurais également aimé que ce soit un peu mieux « classé », même si, j’en conviens, souvent quand on s’exprime comme ça on a tellement de choses à dire qu’il est difficile de faire le tri.

     Pour conclure, bien sûr que je vous recommande ce livre. Je le recommanderais même aux collégiens, afin qu’ils lisent cette histoire avant qu’il ne soit trop tard ..

     Pour finir, un petit passage dont je vous parlais plus haut:
« Soudain, j’ai pensé à toi seule dans ton lit, à ces horribles messages que nous avions trouvé dans ton téléphone, neuf jours plus tôt, quand nous avons insisté pour avoir ton code secret alors que tu serrais ton appareil entre les mains, l’air bouleversé. Soudain, j’ai eu besoin de te parler, de vérifier si tout allait bien. Et si tu étais tombée de la mezzanine ? Et si tu avais glissé dans la douche ? Ton portable ne répondait pas, le fixe non plus.
La panique m’a saisie. Il n’était pas 13h quand j’ai foncé dans ma voiture avec les petits. Un mauvais pressentiment m’étreignait. J’ai téléphoné comme une folle en conduisant. J’ai laissé les enfants dans la voiture en marche devant la maison et j’ai couru jusqu’à la porte, qui était bien fermé à clé, comme je l’avais laissée, ça m’a rassurée. Une fois à l’intérieur, je t’ai appelée. Le silence m’a répondu. »

Bonne lecture ! 🙂

Publicités